Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par

C'est l'histoire de deux lycéens en terminale scientifique, qui, sans raisons apparente, se détestent fermement. Ce film de Téchiné se concentre sur la difficulté de la rencontre, chez deux jeunes qui ont encore tout à découvrir et que bien des caractéristiques opposent : Damien, fils d'une médecin et d'un pilote de guerre fort sympathiques, n'est pas gêné de sentir naître chez lui cette attirance pour un garçon. Boucle d'oreille et poster de Bowie au dessus de son lit, posent le jeune homme en gay potentiel. Tom, de son côté, vit dans les montagnes, adopté par un couple d'éleveurs. En phase avec la nature, solitaire, il se cherche longuement dans la nuit jusqu'à trouver une forme de paix en s'immergeant, nu, dans un petit lac de montagne, Les deux ont en commun d'être "à part", assez peu intégrés au reste de la classe. Pas attiré par "les filles", Tom se montre néanmoins très hostile à l'égard de Damien.

Téchiné campe ce couple en devenir dans un univers dénué d'homophobie, hormis quelques petites touches qui témoignent des pressions de genre sur Damien notamment. Contrairement à de nombreux films et romans, le sujet est donc moins le regard social, que la manière dont ces deux jeunes acceptent ou non leur homosexualité, la violence qui découle de cette difficulté à découvrir cette différence par rapport à la norme. On retrouve cette même violence dans le court métrage "PD".

J'ai trouvé assez réussi l'introduction de personnages secondaires mais néanmoins très "utiles" tout au long du film, dont on découvre peu à peu les liens avec les personnages principaux et des éléments de leur histoire commune. Par contre, on peut se demander si Téchiné ne colporte pas un psychologisme à "deux balles", en attribuant à Damien et Tom une relation au père et à la famille problématiques. Adopté, Tom se perçoit comme un enfant par défaut ; avec un père militaire régulièrement absent pour des missions à l'étranger, Tom vit avec sa mère "seule" et trouve une forme de compensation auprès d'un ami de la famille, un autre militaire. Téchiné chercherait-il à expliquer l'homosexualité des deux lycéens par ces failles familiales ?

En tous cas, la rencontre physique entre Tom et Damien est filmée de manière assez étonnante, les deux corps nus étant longuement exposés au regard du spectateur. On s'étonnera peut-être que le premier contact charnel mène directement à la sodomie, mais on notera également, et c'est un parti pris judicieux, que Téchiné choisit de ne pas distinguer les deux garçons selon la typologie classique de l'homosexualité masculine actif/passif.

Un film émouvant, beau et plein d'énergie !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article