Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par

Lu sur le site de Têtu :

Présenté l'an passé au Festival du cinéma américain de Deauville, le premier long-métrage d'Emma Seligman s'impose comme une comédie acérée qui mêle bisexualité et religion juive avec brio. Shiva Baby débarque dès vendredi sur MUBI.

Un enfer sur Terre : voilà comment Danielle, l'héroïne torturée de Shiva Baby, pourrait décrire la situation dans laquelle elle se trouve tout au long du film. À la suite d'un décès dans l'entourage de sa famille, cette jeune universitaire un brin paumée est contrainte de se rendre à une shiv'ah (période de deuil observée dans le judaïsme) avec ses parents pour honorer le défunt. C'est là que tout se complique : son sugar daddy fait partie des convives. Pire encore, celui-ci est marié et père d'un nouveau-né – deux données qu'elle ignorait. Et comme si cela ne suffisait pas, Danielle se rend compte que son ex-petite amie, à la vie parfaite et bien rangée, est également présente.
Une comédie déguisée en thriller

Disponible dès ce vendredi 11 juin sur le service de streaming MUBI, Shiva Baby est le tout premier long-métrage d'Emma Seligman. Et pour son entrée en matière, la réalisatrice canadienne mise sur un pitch singulier, allègrement inspiré de sa propre vie. "Je ne suis jamais tombée sur mon sugar daddy lors d'une shiv'ah jusqu'ici, précise-elle sur le ton de la blague. Mais j'ai puisé dans tous ces moments gênants qui adviennent lors des réunions de famille où on te harcèle de remarques sur ton corps, sur ta vie amoureuse, sur tes projets de vie… Finalement, j'ai essayé de reproduire l'anxiété que me provoquaient ces situations-là".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article