Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par

Lu sur le site du Huffington post :

La proposition de loi de la députée Laurence Vanceunebrock visant à interdire les thérapies de conversion arrivera à l'Assemblée en octobre. Un soulagement pour les associations.

THÉRAPIES DE CONVERSION - Une proposition de loi LREM interdisant les  “thérapies de conversion”, qui visent à imposer l’hétérosexualité aux personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT+) sera débattue en octobre par les députés, a-t-on appris de source parlementaire LREM, ce mardi 14 septembre.

“C’est une première étape pour permettre son aboutissement, mais c’est aussi l’occasion de poursuivre le travail de sensibilisation sur le sujet”, a souligné le patron du groupe LREM, Christophe Castaner dans une déclaration transmise à l’AFP.

“Je ne veux pas qu’on puisse penser que les thérapies de conversion sont aujourd’hui autorisées. Elles sont interdites. Mais comme elles peuvent prendre des formes multiples parfois difficiles à appréhender, la création d’un nouveau délit permettra de les condamner de manière plus efficace”, a-t-il justifié.
Des thérapies proposées par des groupes religieux

De source parlementaire, la proposition de loi LREM, pilotée par la députée LREM Laurence Vanceunebrock, sera inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale pour la semaine du 4 octobre. Je vais ENFIN pouvoir défendre ma PPL (proposition de loi, NDLR) visant à lutter contre les #TherapiesDeConversion”, a félicité l’élue sur Twitter.

“Excellente nouvelle”, a aussi souligné Élisabeth Moreno, la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes. “Ces pratiques moyenâgeuses n’ont pas leur place dans notre pays”, a-t-elle ajouté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article